Skip to main content
Prix Landerneau BD - 2015

Prix Landerneau BD - 2015

14 | 10 | 2015
  • Diminuer texte
  • Augmenter texte
  • Imprimer
  • Facebook
  • Twittter

Après délibération, le jury présidé par Philippe Geluck a attribué le Prix Landerneau BD 2015 à Manu Larcenet pour son album Le rapport de Brodeck - Tome 1/2 (Dargaud).

le rapport de brodeck Manu Larcenet - Le rapport de Brodeck - Tome 1/2
Paru le 10 avril 2015 - Edition Dargaud

« Tu sais écrire, tu sais les mots, et comment on les utilise, et comment aussi ils peuvent dire les choses. Ça suffira. »

Voilà à quoi on assigne Brodeck lors de son retour au village : établir de brèves notices sur tout et rien. Puis, il est sommé de rédiger un rapport sur l’exécution collective d’un étranger de passage, à qui l’on reprochait juste d’être« De Enderer ». L’Autre. L’Étranger. Il lui faut soulager la mauvaise conscience des habitants du village… Mais Brodeck décide d’aller plus loin. Conscient à l’extrême et soucieux de ne rien cacher de ce qu’il a vu, à la fois sur la situation du village pendant l’Occupation mais aussi et surtout sur son vécu au camp de concentration, Brodeck va petit à petit ébranler les consciences des habitants de son village.

Après Blast, l’histoire très noire d’un tueur obèse, Manu Larcenet livre chez Dargaud une adaptation subtile du roman de Philippe Claudel Le Rapport de Brodeck paru en 2007 chez Stock et se confronte à une chose qu’il n’avait encore jamais faite : se délester des mots pour se concentrer uniquement sur le dessin. Réalisant dans un premier temps de grands dessins isolés afin de donner toute amplitude à son geste, avant de les assembler à l’ordinateur, Manu Larcenet mêle les techniques (pinceaux, feutres, grattoirs, doigts…) pour recréer un noir et blanc sombre et violent. Emporté par un réalisme noir accru, où on ne peut rien cacher et pas tricher, le dessinateur y déploie une fresque âpre, tout en clair-obscur, livrant ainsi un album d’une beauté et finesse à la fois visuelle et psychologique. Il parvient à magnifier toute la puissance des mots de Philippe Claudel.

Le jury du Prix Landerneau BD 2015

Associant au choix du lauréat l’ensemble des libraires BD du réseau des Espaces Culturels E.Leclerc, le jury du Prix Landerneau BD est présidé par une personnalité emblématique du monde de la bande dessinée. Après Pascal Rabaté, Joann Sfar ou Christophe Blain c’est le dessinateur Philippe Geluck qui préside cette année le jury final aux côtés de Michel-Édouard Leclerc

Philippe Geluck - Président du jury

Père du célèbre Chat, Philippe Geluck est un artiste aux multiples facettes. Dessinateur, comédien, artiste, homme de radio et de télévision, c’est un touche-à-tout. Il commence sa carrière en montant sur les planches du Théâtre National de Belgique puis il anime sur la RTBF Lollipop, une émission pour enfants qui devient culte en Belgique. Philippe Geluck poursuit en France, et avec brio, une carrière radio et télé bien remplie. Parallèlement, il dessine et s’illustre dans ce domaine avec Le Chat qui apparaît pour la première fois en 1983 dans le grand quotidien belge francophone, Le Soir. Anti-héros pur et dur, gras, imbu de lui-même, ce personnage aux allures anthropomorphiques, cause. S’adressant directement au lecteur, il donne son avis sur tout et sur rien, - surtout sur rien-, et ce toujours avec sa logique tortueuse mais imparable, en oscillant entre mots d’esprit, calembours et gags douteux. En trois cases et divers tableaux, Le Chat s’impose très vite comme une figure internationale de la BD. Depuis 1990, Philippe Geluck s’exprime aussi à travers un autre personnage, le Docteur G. Ses dessins publiés dans Siné Hebdo entre 2008 et 2010, font l’objet d’une publication dans deux recueils : Geluck se lâche et Geluck enfonce le clou,– Textes et dessins inadmissibles. En octobre 2015, Casterman publie un coffret de trois nouveaux albums sous le titre Le chat fait des petits.

Les libraires des Espaces Culturels E.Leclerc membres du jury final

Pierre-Yves Alhéritière – Bayeux
Olivier Caille – Blois
Michaël Faubert – St-Étienne-du-Rouvray
Emmanuel Gak – Saint-Denis-lès-Sens
Marion Lesterpt – Nantes
Éric Massé – Quimperlé
Céline Pinon – Luçon
Laëtitia Racionero – Saint-Herblain
Stéphane Soulier – Montceau-les-Mines
Laura Vincent – Trellissac

La sélection du Prix Landerneau BD 2015

California Dreamin’ - Edition Gallimard
Scénariste et dessinatrice : Pénélope Bagieu

Cher pays de notre enfance – Edition Futuropolis
Scénariste : Benoît Collombat – Dessinateur : Étienne Davodeau

Undertaker – Tome 1, le mangeur d’or – Edition Dargaud
Scénariste : Xavier Dorinson – Dessinateur : Ralph Meyer

Au-revoir là-haut - Edition Rue de Sèvres
Scénariste : Pierre Lemaître – Dessinateur : Christian de Metter

Traquemage - Tome 1, le serment des Pécadous – Edition Delcourt
Scénariste : Lupano – Dessinateur : Relom

Vive la marée ! – Edition Futuropolis
Scénaristes et dessinateurs : David Prudhomme, Pascal Rabaté

Les équinoxes – Edition Dupuis
Scénariste et dessinateur : Cyril Pedrosa

Yallah bye – Edition Le Lombard
Scénariste : Joseph Saffiedine – Dessinateur : Kyungeun Park

Aller plus loin...

    Envoyer à un ami

    Je souhaite faire découvrir cet article à un ami :

    mettre [ ; ] pour envoyer à plusieurs amis